NOS PARTENAIRES 

L'écosystème d'intégration est constitué d'entreprises, institutions, universités, fondations qui continuent de faire confiance à LP4Y, et, comme nous, croient au formidable potentiel de chaque Jeune accompagné.

PARTENAIRES FINANCIERS

UTKARSH MALIK

Responsable des achats, Air Liquide, Inde

« L’année 2019 a été une grande année au sein de Air Liquide, en grande partie grâce à l’opportunité de connaître et travailler avec LP4Y. Avec le soutien de la Fondation Air Liquide et le travail des équipes de Air Liquide Inde, nous avons pu partager notre expérience du secteur de l’industrie à des Jeunes défavorisés. Que ce soit au cours de visites de nos locaux, lors de la célébration annuelle Diwali ou par l’intégration professionnelle de deux Jeunes, Deep et Ravinder, l’expérience a été, jusqu’à présent, fructueuse et nous avons hâte de poursuivre cet engagement. »

Directeur Executif Adjoint, UNICEF

OMAR ABDI

« Le modèle LP4Y est impressionnant car il a une approche holistique. Il apporte aux Jeunes du coaching et un encadrement social qui leur procure le réconfort qu’une famille apporterait. Grâce à l’étroite collaboration avec les entreprises, les Jeunes acquièrent les compétences attendues sur le marché de l’emploi. Ces jeunes adultes, créatifs et audacieux, prennent des risques que vous et moi ne prendrions pas. LP4Y leur apporte les compétences pour pouvoir prendre des risques constructifs et éviter les risques négatifs. »

PARTENAIRES DES MICRO-ECONOMIC INITATIVES

ROHIT SALGAONKAR

Service technique clients, Roquette, Mumbai, Inde

« Roquette et LP4Y travaillent ensemble depuis plusieurs années et j’ai la chance d’être investi depuis un an dans le développement de deux Life Project Centers en Inde (Delhi et Mumbai). J’interviens auprès des Jeunes à propos de l’importance de la sécurité et de l’hygiène dans le milieu de la restauration. LP4Y effectue un travail considérable pour les Jeunes adultes de notre pays. Je pense aussi qu’il est important d’investir les collaborateurs d’une entreprise dans ses activités sociales car c’est la seule façon d’agir pour la société et de construire un monde meilleur. Le nombre considérable de Jeunes n’est pas encore devenu un atout puisque jusqu’à présent seulement 2,5 % de la main d’œuvre indienne a suivi une formation solide. Nous devons offrir le meilleur pour nos générations futures. »