DSC05176.JPG

INDE

Le chapitre indien de LP4Y a vu le jour à Pahar Ganj, un des quartiers historiques de la capitale accueillant un flux abondant de touristes mais également de nombreux enfants et jeunes adultes vivant dans la rue, aux abords de la gare de Old Delhi ou dans les bidonvilles avoisinants. Le centre a ouvert ses portes en 2015 et a rapidement connu un grand succès poussant LP4Y a rapidement renforcer son implantation locale et institutionnaliser sa structure légale.

 

La rencontre, début 2016, de Jean-Marc Delaporte et deux frères indiens Arup et Swarup Ghosh, fondateurs de l’ONG Tomorrow’s Foundation aura permis de mettre en lumière de nombreuses synergies à l'origine d’une collaboration durable pour l’inclusion professionnelle et sociale de jeunes adultes en Inde. C’est donc à Kolkata, le berceau des frères Bengalis que LP4Y a ouvert son deuxième centre en ciblant tout d’abord le quartier de Chetla, par la suite relocalisé à Hosseinpour puis Howrah. Les zones d’exclusion étant considérables sur le sous-continent indien, LP4Y s’est implanté en 2016 à Sangam Vihar, quartier tristement célèbre pour être la plus grande agglomération de colonies non autorisées de Delhi. Les autres grandes métropoles ont rapidement suivi avec l’ouverture d’un centre dans le quartier musulman de Malwani, à Mumbai (2017), puis dans celui de DJ Halli, à Bangalore (2018) et celui de Kannagi Nagar à Chennai (2019). En parallèle, LP4Y à également développé ses projets d’inclusion dans des zones rurales indiennes avec l’implantation du Green Village Chhattisgarh (2018) et, plus récemment, l’ouverture du Green Village West Bengal (2021)

IMG_7000.JPG

CLÉMENCE HAMERY

Coordinatrice Inde

« Consolidation de la pédagogie, multiplication des actions avec nos partenaires, relance des événements autour de l'insertion professionnelle des Jeunes, l'année 2021 aura été riche à bien des égards malgré une conjoncture sanitaire toujours fluctuante. L'accent a été mis sur la mobilisation de l'écosystème local et l'insertion professionnelle des Jeunes, dynamisées notamment par le lancement du projet Stars Digital et le recrutement de Coachs indiens. Les défis pour 2022 sont clairs : nous devons consolider notre manière d'accompagner les jeunes aussi bien sur l'aspect qualitatif que quantitatif,  augmenter notre impact sur les communautés en stabilisant les MEI et développer davantage l'écosystème général afin de créer plus de passerelles vers le monde professionnel et augmenter nos sources de financements locaux.»

CHIFFRES CLÉS
Depuis 2015
8 centres
1789 Jeunes
tdc white.png
calendarblanc.png
bonhomme-LP4Y-white.png